SANTÉ & SPORT

Thé, Santé & Sports

Les effets salutaires du thé

« Si tu as froid, le thé te réchauffera. Si tu as chaud, ça te détendra. Si tu es dépressif, ça te réconfortera. Si tu es excité, ça te calmera. » William Gladstone

Les grands thés lient le plaisir du palais à de nombreux aspects bienfaisants.

Les bourgeons et les premières feuilles donnent les qualités de thé les plus fines, et ce sont ces thés qui contiennent le plus d’éléments actifs.

Phénols

Les phénols et les polyphénols du thé sont des antioxydants puissants. Ils se trouvent en grande quantité dans le thé et se dissolvent dans l’eau. Ils sont donc actifs dans les zones aqueuses du corps. Ils préviennent l’action oxydante des radicaux libres en les neutralisant. Ainsi ils évitent la destruction, la modification des cellules (en particuliers de leurs parois) par cette oxydation non-souhaitable.

Ainsi on diminue le risque des maladies cardiovasculaires, des cancers et d’autres maladies.

Acides aminés

Certains acides aminés, rares sous forme naturelle, se trouvent dans le thé. Ils ont des effets calmants sur le cerveau et soutiennent le système immunitaire.

Caféine / Théine

Toutes les familles de thé (Vert, Oolong, Noir, P’uh-êrh) contiennent dans différente mesure de la théine (caféine). Pourtant son action sur le corps humain est différente de celle due à la caféine du café.

La caféine du thé (en particulier dans le thé non fermenté) est liée à de grandes molécules organiques, des composés phénoliques, qui ralentissent les effets stimulants sur le corps. L’assimilation deces grandes molécules se fait ainsi plus lentement et affecte autrement le corps. Le café, après un court instant, stimule le cœur et la circulation du sang. Le thé (vert en particulier) agit de manière plus douce, progressive et durable. Il stimule le cerveau et le système nerveux central.

Il est donc bon de différencier les effets de la caféine selon la sorte de boisson consommée.

Le thé calmant

La quantité de théine dépend de la sorte de thé et de sa préparation. Les thés verts contiennent généralement moins de théine que les thés noirs. De plus, un thé en petits morceaux diffusera plus vite sa théine que celui en feuilles entières.

Avec un thé de bonne qualité aux feuilles entières, on peut diminuer la théine en éliminant l’eau après une première infusion courte de 45 secondes. Ensuite on infuse normalement. Cette méthode enlève une partie de la théine sans trop détruire la saveur du thé. Les polyphénols se dissolvent plus lentement. Leurs effets bienfaisants et calmants sont ainsi préservés.

Le cholestérol

Le thé a un effet préventif et curatif sur l’artériosclérose. Toutes les sortes de thés diminuent le « mauvais » cholestérol (low density lipoprotein) et augmentent le « bon » (high density lipoprotein). Les plus efficaces dans ce domaine sont les Thés Verts et Blancs ainsi que les Thés P’uh-êhr.

La fermentation / l’oxydation

La fermentation provoque une transformation chimique des phénols / polyphénols. Elle modifie certaines substances. Il s’agit essentiellement d’une oxydation.

Le Thé Vert et Blanc (non oxydé) ont donc des effets bénéfiques pour la santé qui leur sont propres. Les Pu-erh sont fermentés mais sans oxydation (voir paragraphe spécifique plus avant).

Le fer

Le caféine freine l’absorption du fer dans l’organisme. Il est donc nécessaire d’éviter, pour les personnes en manque de fer, de consommer du thé en même temps qu’un repas riche en cet élément. La consommation de thé peut alors se faire en dehors du repas. Pour les gens ayant trop de fer, boire du thé pendant le repas est recommandé.

Effets complémentaires du Thé Vert

Le Thé Vert a une teneur particulièrement élevée en vitamines C, A, B et P, ainsi qu’en oligo-éléments et en phénols/polyphénols. Il augmente la concentration, les capacités physiques, améliore la circulation du sang, protège les dents (bon apport en fluor). Il possède des effets anti-inflammatoires, digestifs, antidépressifs et aide à la régénération de la peau.

Plusieurs travaux récents suggèrent que le Thé Vert aide à prévenir certains cancers (en particulier les cancers de l’estomac, du colon et peut-être même des poumons). Les scientifiques étudient en particulier le composant actif principal du Thé Vert le GEGC (gallate d’épigallocatécol). Le GEGC détruit particulièrement efficacement les radicaux libres (en milieu aqueux), molécules toxiques intervenant dans le vieillissement cellulaire.

Ces effets protecteurs sont constatés dans une population grande buveuse de Thé Vert.

Effets complémentaires du P’uh-êhr

La fermentation sans oxygène de ce thé lui confère ses propriétés spécifiques. En particuliers, il développe avec le temps des substances digestives particulièrement efficaces. Il aide au bon fonctionnement du foie.

En Chine, le P’uh-êhr est connu et apprécié depuis de nombreux siècles. Il est considéré comme le thé du bien-être. Il soulage en cas de diarrhée et d’indigestion. Il adoucit les maux de gorge et aide à combattre les refroidissements.

Il peut être très efficace contre les maux de tête.

Quand aux aspects amaigrissants, ils ne sont efficaces que sur certaines constitutions. On peut néanmoins considérer le P’uh-êhr comme un bon complément dans un effort de perte de poids.

Il a aussi un effet légèrement euphorisant.

Thé & Sport

Le sportif peut tirer profit de plusieurs aspects salutaires du Thé.

Le thé Vert est bon pour les articulations

Les effets anti-inflammatoires du thé vert sont un bon support pour diminuer les inflammations articulaires. On peut le combiner avec les effets d’autres plantes telles que la prêle des champs (silicium nourrissant le cartilage) et le frêne (anti-inflammatoire). Vous trouverez cette composition dans notre « Patte de Velours« .

Le Thé Vert purifie et aide à la récupération en général et dans le sport en particuliers.

L’activité sportive génère des radicaux libres et d’autres substances que le corps doit neutraliser et éliminer. Le Thé Vert grâce à son action purificatrice accélère ce nettoyage et donc aide directement à la récupération.

Thé P’uh-êhr dans les sports d’endurance

Lors de longs efforts sportifs un aspect délicat est de se nourrir correctement et suffisamment. Parfois la nourriture énergétique après un certain temps devient difficile à supporter.

Pour remettre la digestion en marche le P’uh-êhr est une aide naturelle idéale. Plusieurs sportifs d’élite ont découvert qu’en buvant une petite gourde de P’uh-êhr à ces moments-là leur permettaient après une dizaine de minutes de remanger normalement.

L’aide à la récupération peut aussi être accélérer par des éléments nutritifs complémentaires que nous avons ajouté à certaines de nos compositions.

Le Curcuma est un excellent antioxydant et anti-inflammatoire. Il est particulièrement intéressant contre les troubles digestifs. Viva Curcuma est un produit basé sur du rooibos, du curcuma et des baies (Goji, myrtille…).

La Moringa constitue un très bon complément nutritif naturel. Pour refaire le plein de vitamines et de minéraux. Vous la trouverez dans Forza Moringa, mélange avec matcha et d’autres composants salutaires.