THE PU-ERH< Retour

Pu-erh (puer, p’uh-ehr, P’uh-êhr)

Cette famille ancestrale de thé se distingue par un goût de terre typique. Elle tire son nom d’une ville au sud de la province du Yunnan. Les Chinois considèrent le Pu-erh comme le vrai thé « noir ». Au niveau de sa production les feuilles de thé sont fermentées plusieurs fois (postfermentés) sur une longue période. La fermentation, au contraire de celle des Oolongs et des thés noirs, est sans oxydation (anaérobique), elle peut être effectuée en tas pour une maturation rapide (Pu-erh maturé), ou mûrir peu à peu (Pu-erh cru (ou vert)). Ce dernier a une maturation lente, il reste clair et doux.  Pour les deux type de Pu-erh, les feuilles sont ensuite soit laissées en vrac soit compressées en forme de briques (carrées ou rectangulaires), de disques, de galettes ou en forme de nid d’oiseaux. Ces différentes formes varient en grandeurs et poids.

C’est un type de thé très prisé pour ses vertus médicinales, il est un excellent digestif. Il a un effet régulateur sur le foie. Il aide à éviter certaines migraines. Il est assez léger en théine et peut, pour certains, être bu le soir.

Si le Pu-erh est de bonne qualité, il vieillit bien (comme le vin, tout vin ne vieillit pas bien…) et se bonifie avec le temps contrairement aux autres groupes de thé. Il peut alors  être conservé des années.

Les Pu-erh en vente se présentent soit en feuilles / en vrac, soit compressés en briques, disques, galettes et nids d’oiseaux.

Nos Thés Pu-erh